Le bonsaï Bankan

Publié le : 07 mars 20193 mins de lecture

La Chine est le berceau de la culture d’arbre en pot, mais ce sont les japonais qui ont su peaufiner cet art. Ils ont mis au point différents styles et formes. Dans ce sens, le bonsaï de style Bankan est un arbre miniature qui se caractérise facilement par son tronc torsadé ou enroulé. Découvrez un peu plus sur ce style ainsi que sur les deux manières d’en former un.

Le bonsaï de style Bankan

Les bonsaïs qui ont été façonnés avec le style Bankan sont des arbustes dotés d’un tronc torsadé. En voyant cet arbre vous pensez que le tronc a été enroulé par une force extraordinaire afin de donner cette forme exeptionnelle. Le style Bankan est un style qui appartient au groupe principal des styles de bonsaï. Pour les amateurs, mais également pour un artiste de bonsaï, il peut être difficile de savoir le style exact de certains bonsaïs. Un bonsaï pouvant donner l’impression d’appartenir à plusieurs styles en même temps. Toutefois, pour un bonsaï de style Bankan, la tête et la racine doivent se situer dans le même axe même si le tronc n’est pas droit. Il est alors nécessaire de mettre au point une motte de racines afin de permette à l’arbre de s’incliner pour avoir ce profil.

Former un bonsaï Bankan : 1ère variante

La première technique pour former différentes espèces de plante en bonsaï de style Bankan est nommé horaï. Pour cette technique, il vous est demandé de ligaturer un souple et jeune arbre pour que son tronc s’enroule sur lui-même de manière tout à fait naturelle. Pour cela, vous devez vous aider de bambous. Dans la nature, les arbres ayant cette forme ont été exposés à des intempéries ou ont été maltraités par son environnement et par les éléments ou se trouvent dans des pentes d’éboulis. Il vous sera sûrement utile de savoir qu’en terme japonais horaï veut dire « dragon volant dans les nuages ». Pour un arbuste de style Bankan, le tronc, souvent écorcé, représente le corps du dragon et les touffes de verdure représentent les nuages.

Former un bonsaï Bankan : 2ème variante

La deuxième technique pour former un bonsaï Bankan est la technique traditionnelle. Dans cette variante, il est possible de façonner la plante avec une ligature à la manière chinoise : les ligatures de corde. Cependant, pour un arbre trop gros, mieux vaut utiliser un fil de métal fort avec des tendeurs.

Les bonsaïs à troncs multiples
Le bonsaï Bonkei ou Saikei

Plan du site