Le bonsaï Bunjingi

Publié le : 07 mars 20193 mins de lecture

Le style Bunjingi est plus connu comme étant le « style du lettré ». Les bonsaïs de ce style sont facilement reconnus avec un arbre miniature dénudé sauf au sommet. Découvrez ce que vous devez savoir sur cet arbuste ainsi que sur les techniques pour le former et quelques conseils utiles.

Le bonsaï de style Bunjingi : de quoi s’agit-il exactement ?

Le style Bunjingi est un style exceptionnel, tout le contraire d’un style de bonsaï classique. Le bonsaï de style Bunjingi est une plante miniature au tronc fin, long, légèrement courbé et dégarni à la base. Cet arbre ne possède que quelques touffes et, cela, seulement sur son sommet. Contrairement aux autres styles de bonsaïs, le Bunjingi n’est pas obligatoirement conique. Ce style est également dépouillé et sobre. Vous ne trouverez jamais un Bunjingi possédant des branches sur la base du tronc. Toutefois, il se peut qu’une branche puisse recouvrir les 2/3 du tronc. Dans ce cas, il ne peut s’agir que de la première branche du haut.

Quelles plantes peuvent être façonnées en bonsaï de style Bunjingi ?

Depuis la Chine, les techniques de façonnage de bonsaï ne cessent d’évoluer. Il existe une technique particulière pour former un bonsaï suivant le style Bunjingi. Vous devez savoir que ce genre de bonsaï se cultive en général dans un pot naturel ou verni rond. Afin de mieux réussir ce style particulier, il vous est conseillé de vous tourner vers l’emploi de certaines espèces de conifères à savoir les pins blanc ou les pins noirs. En effet, dans la nature, ce sont les conifères qui peuvent avoir ce style, peu de feuillus peuvent l’adopter. De plus, toujours dans la nature, plus les pins vieillissent, plus ils ont les caractéristiques fondamentales du style Bunjingi.

Quelques conseils d’entretien à suivre

Cultiver un bonsaï et le façonner afin qu’il adopte le style Bunjingi est assez difficile car pour y arriver, il est nécessaire de faire pousser l’arbre tout en gardant son tronc mince, et cela, pendant une longue durée. Pour avoir un bonsaï Bunjingi, vous devez toujours attacher l’arbre à sa coupe pour éviter de faire basculer la motte lorsque vous allez le déplacer. D’autre part, protéger votre arbre du vent qui pourrait facilement le déséquilibrer et le renverser. Vous devez savoir que parfois, dans la composition d’un bonsaï Bunjingi, peuvent entrer le shari et le jin. Toutefois, ce style dépouillé peut être facilement façonné avec perfection.

Les bonsaïs à troncs multiples
Le bonsaï Bonkei ou Saikei

Plan du site