Le bonsaï Hôkidachi

Publié le : 07 mars 20193 mins de lecture

Le style de bonsaï Hôkidachi est un style dit en balai. Un arbre nain ou un arbuste qui a été formé suivant ce style particulier est caractérisé par un gros tronc avec des feuilles en balai formant un cercle ou bien un ovale.

Le bonsaï de style Hôkidachi

Le style Hôkidachi est plus connu comme étant le style en balai. En effet, en terme japonais, « Hoki » veut dire balai et « Dachi » désigne le mot droit. Pour obtenir des bonsaïs avec ce style particulier, vous devez choisir des espèces de plante comme les zelkovas serrata, les ormes de Chine, et les érables. Il est conseillé de prioriser ces espèces puisque lorsqu’elles perdent leur feuilles, vous pouvez quand même apprécier leurs ramures.

Comment former le tronc et la base ?

La culture d’arbre en pot a débuté en Chine, mais avec le savoir-faire japonais plusieurs techniques de façonnage de bonsaï ont vu le jour. Dans ce sens, pour le style Hôkidachi, vous devez faire en sorte que la plante que vous avez choisie puisse avoir un grand tronc, des feuilles en balai et une bonne conicité. Commencer le façonnage de votre arbre nain en travaillant d’abord le tronc et les racines. Il vous est conseillé de faire une coupe régulière sur les racines afin de les mettre en forme d’étoile autour du tronc. Pour obtenir un tronc imposant vous pouvez soit placer la plante dans un pot et dans des substrats très drainants. De plus, veillez à couper les racines lors de chaque rempotage afin d’avoir une motte plate. La deuxième technique consiste à faire pousser votre arbre en pleine terre. De cette façon, vous pouvez avoir rapidement un tronc avec un diamètre parfait. Pour cette deuxième option, il vous est demandé de déterrer et de travailler votre arbre tous les 2 ans ou tous les ans pour obtenir des racines compactes.

Comment obtenir la forme en balai ?

Lorsque le tronc de l’arbre est prêt, il est temps de vous occuper des branches. Les branches de ce style partent toutes au même niveau. Il vous est possible d’obtenir ce résultat en coupant le tronc, en faisant des greffes, et en insérant les greffons sur les pourtours. Ensuite, assurez-vous de bien  ligaturer et mastiquer les plaies. Lorsque de nouvelles pousses apparaissent, vous n’avez qu’à les rabattre en laissant deux feuilles sur la branche pour en conserver la forme en balai.

Les bonsaïs à troncs multiples
Le bonsaï Bonkei ou Saikei

Plan du site