Le bonsaï Sekijojû

Publié le : 07 mars 20193 mins de lecture

En terme japonais Sekijojû veut dire arbre qui a réussi à se développer sur une roche. Même si le terme est en japonais, cette idée de culture à émaner de la Chine. Les techniques pour former un arbre nain ou un jeune arbuste avec ce style ne sont pas alors si codifiées que celles des bonsaïs classiques. Avec ce style si intéressant, vous pouvez ressentir une fraîcheur que vous ne trouverez sûrement pas auprès des autres bonsaïs.

Comment former un bonsaï Sekijojû sur une plaque de pierre ?

Si vous souhaitez que votre plante se forme en bonsaï Sekijojû sur une plaque de pierre, vous pouvez utiliser deux techniques. Soit vous disposez les arbres à planter selon le style que vous souhaitez et, après, recouvrir le tout de terre. Soit vous allez d’abord fabriquer une sorte de cuvette avec du thoumo autour de la pierre avant de placer votre arbre à l’intérieur. Vous aurez sûrement besoin de tuteurs comme des fils de cuivre ou des bambous. Cette technique est souvent utilisée pour la plantation en forêt.

Comment former un bonsaï Sekijojû à arbres multiples dans des excavations de rocher ?

Pour commencer, prenez une pierre tendre. Vous allez ensuite y mettre des excavations que vous avez remplir de terre. Placez ensuite à l’intérieur de celles-ci des arbustes. Avec ce procédé, vous allez voir comme un versant de montagne couvert de végétation. D’autre part, vous pouvez également semer votre arbuste dans les fissures de la pierre. Toutefois, il vous est nécessaire de renouveler ce genre de plantation au bout de quelques années.

Comment former un bonsaï Sekijojû solitaire sur un rocher ?

Pour réussir cette formation, vous pouvez choisir de planter des espèces de plantes comme le banian ou le ficus. Déposez alors votre plante à racines nues sur la pierre de manière à ce que celles-ci puisent se plonger dans la coupe. Vous devez alors les recouvrir de terre et maintenir le tout par un chiffon pour favoriser la reprise. Quelques temps après, vous allez voir que votre jeune arbre se fixera sur la pierre avec un lien en fibre végétale. Vous n’avez plus qu’à le placer sur la terre. Comptez un an après cette opération, arrachez le tout de nouveau et le mettre dans une terrine. Une autre technique consiste à enrouler le tronc de votre arbuste autour de la pierre afin qu’il émette des racines qui iront recouvrir la pierre complètement.

Les bonsaïs à troncs multiples
Le bonsaï Bonkei ou Saikei

Plan du site